Arrosage Autonome et Automatique – 5 ans après

Bonjour à tous, 

J’ai commencé ce projet il y a maintenant plus de 5 ans, et je souhaitais vous faire un retour d’expériences. J’utilise toujours ce système d’arrosage mais j’y ai fait quelques modifications et ajustements… 

En premier lieu la pompe, je suis passé d’un système avec une pompe « POMPE 6-12V AQUARIUM » à un système avec deux pompe similaire. Je trouvais le débit et surtout la pression étaient insuffisants. J’ai fait un raccord en T pour que les deux pompes alimentent le même tuyau .

Ancienne pompe :

Ancien système POMPE 6-12V AQUARIUM avec 2 pompes…

Cela a été un temps puis j’ai cherché une autre pompe encore plus puissante car même avec deux pompes la pression restait insuffisante et j’arrivais en bout de ligne avec quasiment plus de pression. J’ai donc opté pour une pompe12V 70W 6L/Min (voir photo). Vous la trouverez autour de 10 / 20€. l’avantage de cette pompe c’est qu’elle est à micro diagramme et cela a pour effet d’éviter le siphonnage de la cuve. La circulation de l’eau est coupée lorsque la pompe s’arrête. Elle est également assez silencieuse (au moins autant que le modèle précédent). Et en plus la pression fournie est bien plus importante, ce qui aujourd’hui convient totalement a mon besoin.

Nouveau moteur : DC 12V 70W Micro diaphragme à haute pression Pompe à eau automatique 6L / min

Les capteurs : J’ai également fait pas mal de test sur les capteurs de niveau de cuve. A ce stade je teste le capteur de pression Serie 26Y. J’en suis bien content comparé à mes précédent test… Voir les détails ici : Capteur niveau de cuve via capteur de pression – Serie 26Y 

Batterie / régulateur : J’ai malheureusement laissé se décharger complètement la batterie pendant l’hivers, la tension actuelle est de 1.5V 🙁 et le régulateur ne veux pas la recharger, je pense que c’est foutus… J’ai fais une comparaison sur internet et je suis repartis sur exactement le même modèle de Kit, et j’en ai profité pour changer mon régulateur pour avoir une sortie USB en plus (modele LS1012EU), bien pratique pour des test ardruino :).

Voila à quoi ça ressemble aujourd’hui :

Montage complet arrosage automatique de jardin sur panneau solaire et batterie avec Ardruino Nano, RFXCOM et Domoticz

Pour faciliter le montage / démontage j’ai ajouté des cosses pour la pompe, j’ai également ajouté un second relais pour une seconde pompe et donc un second circuit.

Notez que j’ai également changé le récepteur RF pour opter pour un modèle RXB6 433Mhz au lieu du modèle générique. Je le trouve plus performant / moins sujets au bruits… ( le modèle RXB8 ou RXB12 fonctionnent également bien). L’émetteur générique fonctionne parfaitement.

Une chose importante, c’est la tension de l’alimentation de l’ardruino (ici un adruino nano). J’avait fait l’erreur de supprimer le convertisseur abaisseur de tension DC/DC ( LM2596S ) pour alimenter l’ardruino directement en 12V. Il faut savoir que le régulateur de charge PWM ne régule pas la tension du circuit à alimenter. La tension du circuit a allimenter est egale a la tension de la batterie. Hors lors de la charge la batterie peut monter jusqu’à 14/15v en fonction du régulateur et du type de batterie. L’ardruino accepte une tension max de 14v sur le Vin, cela a eu pour effet de griller l’alimentaion Vin ! Pour info juste le Vin a grille, l’ardruino continuait de fonctionné en USB 🙂 )

J’en ai donc profité pour remplacer mon ardruino nano par un modèle identique que j’avais en stock… J’ai rebranché mon abaisseur de tension, il alimente l’ardruino sur Vin. Je l’ai réglé à une tension de 9.5V (pour une tension d’entrée à 12,5V).

Mis à part ces « petits » ajustements, le système est fiable, commandable via télécommande, bouton poussoir ou domoticz et sur mon Raspberry j’ai un script qui calcule la durée d’arrosage en fonction de :

  • la température max de la journée
  • des précipitation des deux derniers jours
  • des précipitation à venir
  • du niveau d’eau dans la cuve

Voila, si cet article vous a plus ou que vous avez fait un montage similaire n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires…

6 réflexions sur « Arrosage Autonome et Automatique – 5 ans après »

  1. Jo

    Bonjour,

    Un grand merci pour cette mise à jour à ma demande, plein d’infos utiles viennent compléter toutes les questions que je me pose après avoir lu cet article.

    Une ou deux petites question demeurent cependant:
    – Le rôle de la sonde de température… Je suppose que son but est d’envoyer la température extérieure à Domoticz pour calculer la durée d’arrosage, je peux donc utiliser les infos de ma sonde déjà existante ?
    – Ne serait-il pas plus simple d’intégrer un capteur d’humidité du sol plutôt que des calculs sur la pluviométrie des derniers jours ? (je suppose que vous avez un pluviomètre, ce qui n’est pas mon cas :D)

    Encore un grand merci pour cette source d’inspiration

    Répondre
  2. Manu Auteur de l’article

    Salut et merci pour ton retour!
    la sonde de température est la pour mesurer la température de l’ensemble dans la boite dans lequel est l’ensemble du dispositif. L’ensemble du dispositif est dans une boite étanche donc je ne me fie pas a cette température la pour arroser mon jardin (j’ai un autre capteur de température à l’abris du soleil pour cela.
    Pour le capteur d’humidité j’avais fait un modèle low cost mais justement, même bien à l’abris dans une boite il a finit par rouiller… (au bout de 3 ans (oui quand même !

    Répondre
  3. Ping : Arrosage Autonome et Automatique #1 Liste des courses | Domotic and stupid geek stuff

  4. Ping : Arrosage Autonome et Automatique – Présentation | Domotic and stupid geek stuff

  5. Ping : Arrosage Autonome et Automatique #2 Schémas | Domotic and stupid geek stuff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.